Connaître Uzès ?




Depuis des siècles, Uzès est ancrée dans l'Histoire. Dès l'Antiquité et jusqu'à nos jours, la ville a été façonnée par les générations d'Uzétiens qui s'y sont succédé et qui la font vivre. Paré d'atouts patrimoniaux indéniables, ce joyau architectural, grâce au récent agrandissement du Secteur sauvegardé, a permis à la ville d'Uzès d'obtenir le label «Ville d'art et d'histoire» depuis novembre 2008. Laissez-vous séduire par le charme et l'authenticité d'Uzès, profitez de votre séjour pour apprécier l'ambiance unique qui règne dans ses ruelles médiévales et ses jardins secrets, découvrez l'Histoire surprenante de son château Ducal et de ses hôtels particuliers Renaissance.

LE MARCHÉ DU SAMEDI

Ne ratez pas le Marché d'Uzès, véritable institution, a lieu tous les samedis : Place aux herbes, dans les rues du coeur de la ville, sous les arcades et sur une partie des boulevards. Il est particulièrement animé et coloré. En été, toutes les senteurs de la provence viennent vous caresser l'âme: thym, romarin, anis, etc...

Au gré de votre promenade, l'élégance de ses places ombragées, la fraîcheur de ses fontaines séculaires et la vous séduiront certainement.Uzès, «Premier Duché de France», laissera à chacun d'entre vous le sentiment d'avoir vécu une heure, un jour, une vie un moment privilégié...

UNE PERLE AU CŒUR DES CÉVENNES


Uzès est classée ville d'art et d'histoire. Son centre est particulièrement bien conservé, offrant aux visiteurs de superbes façades des XVIe et XVIIIe siècles et de nombreux hôtels particuliers. Les rues piétonnes étroites et pavées ramènent à l'époque médiévale. Sa place aux Herbes, ombragée de platanes, entourée de maisons à arcades, et au milieu de laquelle trône une grande fontaine, est le théâtre d'un marché hebdomadaire très apprécié, où se mêlent les parfums des herbes aromatiques de Provence et du Languedoc.

Les châteaux d'Uzès.
Uzès conserve un ensemble exceptionnel de trois tours féodales (il y en avait une de plus au Moyen Âge), qui étaient autant de démembrements de la seigneurie originelle, encore représentée par le château du Duché et sa tour Bermonde. La tour de l'Évêché et la tour du Roi, magnifiquement conservées à côté de la tour Bermonde, les enceintes et les logis de ces châteaux urbains, témoignent de la façon dont les seigneuries languedociennes étaient partagées au gré des successions, voyant coexister des tours féodales les unes à côté des autres. La tour de l'Évêché est surmontée d'un campanile abritant la cloche de l’Horloge.


HISTOIRE
La naissance d'Uzès irait de pair avec la construction du pont du Gard qui amenait l'eau de la fontaine d'Eure jusqu'à Nîmes. Uzès accueillit un évêché à partir du Ve siècle jusqu'à la Révolution Française. Il fut supprimé en 1817. Successivement vicomté et comté en 1486, elle devint duché en 1565. Elle fut durement éprouvée par les guerres de religion et par la guerre des camisards. Entre 1795 et 1800, la commune absorbe celle voisine de Saint-Firmin1 peuplée, selon le recensement de 1793, de 187 habitants ; cette dernière avait porté provisoirement, au cours de la Révolution française, le nom de Firmin-les-Uzés2. Uzès elle-même avait été renommée, durant cette période, Uzès-la-Montagne1. Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795 et d'arrondissement de 1800 à 1926. La restauration de la ville ne commença qu'en 1965.(Wilkipedia).





powered by Boutique en ligne Boutique en ligne